Frères ennemis

 

DU 28 OCTOBRE AU 8 NOVEMBRE 2015
ME-JE-VE 20H | SA 19H | DI 17H30

 

 

 


DE JEAN RACINE


PAR LA CIE LES CÉLÉBRANTS


MISE EN SCÈNE CÉDRIC DORIER
ASSISTANAT À LA MISE EN
SCÈNE CHRISTINE LAURE HIRSIG

 

AVEC : CARMEN FERLAN | SANDRINE GIRARD | DENIS LAVALOU | JEAN-FRANÇOIS MICHELET | CLAIRE NICOLAS |
CHRISTIAN ROBERT-CHARRUE | RAPHAËL VACHOUX ET RICHARD VOGELSBERGER

 

DRAMATURGIE DENIS LAVALOU
SCÉNOGRAPHIE ADRIEN MORETTI
LUMIÈRE CHRISTOPHE FOREY
COSTUMES FLORENCE MAGNI
MAQUILLAGE & COIFFURES KATRINE ZINGG
UNIVERS SONORE DAVID SCRUFARI
CHORÉGRAPHIE PHILIPPE CHOSSON
DIRECTION TECHNIQUE HERVÉ JABVENEAU
DIRECTION ADMINISTRATIVE THIERRY
TORDJMAN

Télécharger le flyer

 

Coproduction: Cie Les Célébrants (CH) | Théâtre l’Oriental-Vevey | en collaboration avec Le Reflet- Théâtre de Vevey.

 

Ce spectacle est soutenu par: l’Etat de Vaud-Convention de subvention de durée déterminée 2013-2015 | le Service culturel de la Ville de Vevey | la Ville de Lausanne | la Fondation Leenaards | la Loterie Romande | le Pour-cent culturel Migros | CORODIS.

 

 

Le spectacle

Composée par un tout jeune auteur de 24 ans, Frères ennemis (La Thébaïde - 1664), première pièce de Jean Racine, raconte la haine au-delà du pouvoir convoité par les fils d’OEdipe. Mais ces deux frères qui s’entretuent ne sont pas seulement Etéocle et Polynice ou Caïn et Abel, ils incarnent les conflits qui, aujourd’hui plus que jamais, ne cessent de ronger les êtres, les sociétés et les nations. Ils disent les ravages de l’orgueil et de l’obsession du pouvoir. Ils sont à l’extérieur et à l’intérieur de nos frontières géographiques et mentales. Ils sont nos contemporains. Comment faire pour réconcilier deux factions irréconciliables? Comment faire taire les armes et revenir à la raison? Telle une Hilary Clinton de l’antiquité, Jocaste secondée par sa fille Antigone et malgré le machiavélisme de Créon,
va tout tenter pour y parvenir.


Cédric Dorier a réuni pour son nouveau spectacle une distribution de haut vol, des comédiens rompus à l’art de dire qui s’attacheront à traduire la belle animalité et la fiévreuse sensualité de l’écriture racinienne, ce qu’elle a de charnel, de lyrique, de sauvage et de très concret à la fois. À travers cette histoire haletante, riche en rebondissements dignes de la série Game of thrones, Racine nous ramène avec intelligence et sensibilité à cette question cruciale: la haine, qu’elle soit d’origine familiale, politique ou religieuse, est-elle une fin ou un moyen, un prétexte ou une fatalité?

 

 

Bande-annonce

 

 

 

 

 

Oriental-Vevey, rue d’Italie 22, 1800 Vevey remercie: la Ville de Vevey | l’État de Vaud | le Fonds culturel Riviera | la Loterie Romande | Sandoz - fondation de famille | Nestlé SA | la Fondation Fern Moffat - Société Académique Vaudoise | la Fondation Casino Barrière de Montreux | la Cie industrielle et commerciale du Gaz | Les Cafés la Semeuse
www.danslavilledimages.ch/